Inicio
Choisissez votre langue Español English
  Accueil Contactez Plan du Site
 

Afin de garantir l’exploitation durable des ressources amazoniennes, le gouvernement péruvien prévoit des politiques de conformité pour les entreprises et organisations qui commercialisent et exportent des produits forestiers.

Selon ces critères, les entreprises et organisations doivent respecter certaines conditions pour les ressources ligneuses et non-ligneuses de l’Amazonie, afin d’assurer une exploitation et commercialisation durables. De cette manière, on peut garantir que les espèces en voie d’extinction comme le Sang-Dragon et le Palo Santo soient exploitées et commercialisées et consommées de façon durable afin de promouvoir le développement économique, social et environnemental des communautés qui fournissent ces ressources.

Ces mesures sont indispensables, afin de résoudre et de surmonter l'obtention et la vente illégale de ressources naturelles en Amazonie péruvienne. En fait, il s'agit d'un marché noir de trafic de marchandises de ressources forestières, collectées illégalement et causant des dommages à la fois à la nature amazonienne comme aux communautés sociales de la région. Ce type d’exploitation endommage non seulement la biodiversité péruvienne, mais entraine également un risque d'extinction, ainsi que des dommages collatéraux aux personnes qui fondent leur économie quotidienne sur ces mêmes ressources naturelles, en diminuant l’exploitabilité pour les futures générations.

Voila pourquoi le travail dans le cadre du biocommerce comporte des formations et de nouvelles formes d’obtention de ressources, qui doivent être suivies par les communautés fournissantes. Ces plans de gestion sont en vigueur pour plusieurs zones de l’Amazonie, étudiées préalablement par des ingénieurs forestiers au service de différentes entreprises, moyennant l’aide des autorités locales donnant les autorisations nécessaires conformément aux critères légaux.

Les gouvernements régionaux ne donnent pas seulement les permissions d’obtention de ressources, mais ils font également le suivi pour valider le respect des normes en vigueur, assistés dans la tâche par des guides forestiers donnant leur approbation.

Le 19 juin 2013, notre organisation a reçu l’approbation de la Gérance de Supervision Générale (Programme Régional Pour la Gérance de ressources forestières et faune, sous-département de Loreto-Nauta) pour un plan de gestion concernant le Sang- Dragon dans la communauté Alfonso Ugarte d’ APIKET. INKANATURA a donc l’autorisation de commercialiser le Sang-Dragon issu de cette communauté de manière durable selon les principes du biocommerce.

Les licences d'exportation sont délivrées par le Ministère de l'agriculture comme un complément aux licences d'obtention de ressources forestières, dans la mesure où celle-ci répond aux critères juridiques.

Le 20 Juin 2013, au constat de la conformité aux exigences, Le ministère des Forêts et de la Faune péruvien cherchent à autorisé notre organisation au Pérou a s'inscrire dans le registre des marchands exportateurs de produits forestiers non ligneux, en conformité avec le décret suprême n ° 010-2009-AG, résolution ministérielle n ° 108 2013-AG, la Loi n ° 27308 Loi sur les forêts et de la faune, telle que modifiée et complétée, la restauration de ses règlements et de la loi n ° 29382 abrogeant décret-loi n ° 1090.

INKANATURA dispose donc dorénavant des autorisations nécessaires pour la commercialisation et exportation de ressources lignines et non lignines, comme la Griffe de Chat, le sang-dragon, le Palo Santo, les plantes médicinales, les extraits et autres.

Nous continuerons à nous efforcer pour l’exploitation durable des Ressources Naturelles compatible avec la valorisation progressive des Services Environnementaux de la Foret et en harmonie avec l’intérêt social, économique et environnemental de l’Amazonie.

INKANATURA, 2013 Liens Externes: Inkanatural Inkanat