Inicio
Choisissez votre langue Español English
  Accueil Contactez Plan du Site
 
CHIA DU PEROU: CULTURE ORGANIQUE QUE TRAVAILLE A L’ EXPORTATION INKANAT AVEC DES COMMUNAUTÉS ANDINES Retour
 

 

 

Dans les Andes, il y a une montagne appelée Bellavista, située près de la vallée de l’ Urubamba, avec de fortes pentes, des ravins, de fréquents éboulements et très mauvais accès pour les véhicules; là-bas y vivent plusieurs communautés andines qui cultivent entres-autres herbacés, le chia.

Dût à l’ essor ces derniers mois qu’ a eu ces herbacés, de nombreux paysants qui cultivaient des céréales Andines, ont décidé de commencer à cultiver du chia de part la forte demande associée à ses propriétés. Ce changement de cultures a permis à Inkanatura de stimuler et accorder en quelques mois le travail de semance, culture, et l’ expansion sur des terres vierges, de la main d’ une des associations d’ agriculteurs de la contrée.

La montagne est divisée en plusieurs parties en fonction du type de culture, en séparant bien les exploitations conventionnelles, des organiques. S’ il est certain que les conditions à cette altitude et le procédé est organique, l’ arrosage, de plus, se faisant par pluie naturelle, ce qui donne cette sécurité au au vu de l’ extérieur, envers cette montagne, c’ est finalment le label de la certification organique.

Promouvoir, intensifier, et travailler la culture organique avec les communautés est un projet qui requier travailler ensemble, coordiner, se réunir et comprendre les doutes que supposent pour les paysants de réaliser tout un changement de gestion ajusté à une demande du marché qu’ ils ne peuvent connaître depuis leur contrée. De plus, cela implique à cette association de prendre en charge les coût inhérent à une certification, qui, dans la plupart des cas est seulement une procédure de forme et non de fond, vu que là-bas, que l’ on aie ou non l’ appellation organique, les cultures sont de part la climatologie et les coutumes, naturellement organiques.

INKANAT représentée par son Gérent Commercial, Omar Sánchez et son Gérent Général, Irma  González, coordine avec cette association de paysants, sur les lieux, le processus à suivre pour obtenir d’ une part un chia de bonne qualité, qu’ il soit conventionnel ou organique, et d’ autre part, un bon soutient pour surmonter toutes les difficultés et  les doutes qui pourraient surgir au sein de cette association lors de la mise en marche de ce type de projet.

Le matériel graphique que nous recueillons cherche à montrer le travail de coordination que réalise INKANAT avec ces communautés et Remil, le représentant de l’ association de communautés, et comme les difficultés et les succès sont obtenus lors de ce processus de croissance conjointe.

 
 
Comentarios(0)
     
   
   
 
 
 
 
 
INKANATURA, 2013 - 2014 Liens Externes: Inkanatural Inkanat